Vous êtes ici : Les dossiers famille > Vie pratique > Crédit immobilier pour acheter un appartement : quelles solutions ?

Crédit immobilier pour acheter un appartement : quelles solutions ?

Crédit immobilier pour acheter un appartement : quelles solutions ?

L’achat d’un appartement est un projet qui demande un budget conséquent, ce qui fait qu’en général, l’épargne personnelle ne suffit pas à la financer. Les acheteurs doivent donc envisager des solutions de crédit auprès des organismes bancaires. Le crédit immobilier est un financement exigeant qui requiert un minimum de solvabilité. Si bien que lorsque les emprunteurs ne répondent pas aux critères imposés par la banque, leurs dossiers sont automatiquement rejetés. Il existe néanmoins plusieurs solutions permettant de bénéficier du financement adapté à son projet d’achat d’appartement.

Le crédit immobilier traditionnel

Le crédit immobilier classique est le financement par excellence d’un achat de bien immobilier. Accordée par les banques et les établissements de prêts, son obtention dépend d’un certain nombre de conditions qui varient selon les organismes. Pour entamer leurs démarches, les emprunteurs peuvent accéder à des conseils sur les crédits immobiliers.

D’une manière générale, les banques vont exiger de leurs interlocuteurs de remplir quelques critères de solvabilité comme une situation professionnelle stable, un revenu régulier et un taux d’endettement inférieur à 35%. Ainsi, il s’avère difficile pour certains profils d’emprunteur de décrocher un crédit immobilier, notamment pour les salariés en CDD, et les emprunteurs avec plusieurs prêts en cours de remboursement. Un revenu trop faible par rapport au montant demandé est également un frein à l’obtention d’un prêt immobilier. En ce qui concerne le taux d’intérêt, il est actuellement très bas, ce qui incite les épargnants à investir dans l’immobilier. Cependant, pour bénéficier du meilleur taux du marché il faut faire jouer la concurrence.

Le prêt immobilier conventionné

Le prêt conventionné est un financement immobilier faisant partie de la famille des prêts aidés. Il permet de financer une partie ou même l’intégralité du coût de l’achat d’un appartement sans condition de ressources. Le prêt conventionné est accordé par les banques et les établissements de prêts qui ont passé une convention avec l’État afin de faciliter l’accès au logement d’un certain type de ménage. La durée du prêt conventionné est de 5 à 35 ans et son taux peut être fixe ou révisable selon les banques. Les établissements de prêts sont libres de fixer leur taux, mais dans la limite d’un plafond fixé par la convention.

Pour bénéficier d’un prêt immobilier conventionné, les emprunteurs doivent néanmoins répondre à certaines conditions. L’appartement objet de l’achat doit devenir une résidence principale au plus tard un an après son acquisition. À noter qu’il est possible de mettre en location l’appartement acheté via un prêt conventionné, s’il est destiné à devenir une résidence principale à la retraite de son propriétaire. Dans ce cas, le bien peut être loué pour une durée de 6 ans maximum. Permettant de financer entièrement le projet d’achat d’appartement, le prêt conventionné n’est pas cumulable avec un prêt immobilier classique.

Le prêt à taux zéro

Le prêt à taux zéro est une forme de crédit immobilier qui est en réalité une aide gouvernementale. Un tel prêt ne coûte rien aux emprunteurs puisque c’est l’État qui prendra en charge les intérêts. Les frais de dossier sont également exonérés afin que l’emprunteur ne rembourse que la somme exacte qu’il a empruntée auprès de l’établissement. À la différence du prêt conventionné, l’emprunteur n’est pas en mesure de financer l’intégralité de son projet avec un prêt à taux zéro. Le dispositif n’est destiné à prendre en charge que 40% maximum du montant de l’achat, cependant, il est cumulable avec un crédit immobilier classique. Pour bénéficier du prêt sans intérêts, les emprunteurs doivent avoir le statut de primo accédants, c’est-à-dire ne jamais avoir été propriétaires de leur logement ou ne pas avoir été propriétaires durant les 2 années précédant la demande de financement.

Pour avoir accès au prêt à taux zéro, il ne faut pas non plus dépasser un plafond de ressources qui est fixé selon la situation familiale du demandeur ou l’emplacement géographique du bien à acheter. Les simulateurs de PTZ en ligne permettent de connaitre son éligibilité au prêt en quelques minutes. Étant donné que le prêt 0% ne couvre pas tout le budget pour l’achat du bien immobilier, il doit être complété par un crédit immobilier classique, un prêt personnel ou un apport personnel. La durée de remboursement d’un tel prêt dépend du profil du bénéficiaire et commence après une période de différé sans remboursement pour lui permettre de s’acquitter de ses autres dettes.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : RBpFPQ

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires